10 clés pour réussir sa création d’entreprise

On parle souvent de la création d’entreprise comme d’un parcours composé de plusieurs étapes. Comme dans une recette de cuisine, chacun possède ses propres ustensiles et ingrédients, y met sa patte, et assaisonne à sa façon. Au point qu’il est souvent compliqué de trouver la voie la mieux adaptée. Vous avez envie d’entreprendre mais vous ne savez pas comment faire ? Pas de panique, nous avons sélectionné pour vous dix points essentiels qui constituent la recette d’une création d’entreprise réussie.

L’état d’esprit

L’ingrédient principal dans cette recette de création d’entreprise, c’est vous ! Vos ressources et votre détermination seront cruciales. Le porteur de projet c’est vous, avec vos ambitions, avec votre personnalité et avec vos valeurs. Ce que vous savez et qui vous connaissez sont vos ressources, votre valeur ajoutée. Il est important de répertorier vos connaissances car elles déterminent le réseau avec lequel vous commencerez votre activité. Enfin, votre détermination c’est votre envie de faire. Tous les meilleurs conseils ne vous seront utiles que si vous êtes parfaitement déterminé.

Dix clés pour réussir sa création d’entreprise

L’idée

Trouver l’idée qui correspond à vos valeurs, vos envies, votre personnalité, ce que vous aimez le plus… Il n’est pas nécessaire que cela corresponde à ce que vous faisiez en tant que salarié. Vérifier rapidement qu’elle répond à un besoin et qu’elle répond à un problème, en d’autres termes : qu’elle apporte une solution concrète. Mélangez le tout et vous avez votre idée !

Idée

S’informer

Une fois que vous avez une bonne idée de projet et avez pris la décision de créer votre entreprise, il est conseillé de s’informer sur la création d’entreprise.

Des parcours d’informations sont notamment dispensés par les chambres de commerce (lien externe) et permettent un apprentissage général sur la création d’une entreprise. Doté de ces premiers éléments de réponse, vous pouvez commencer à vous informer plus en détail sur les grandes étapes qui émaillent ce chemin (business plan, différents statuts juridiques, financement, etc.). Les boutiques de gestion proposent également ce type d’accompagnement.


Information

Élaborer un premier business model

Maintenant que l’idée est déterminée et que le parcours administratif est tracé, vous pouvez avancer sur l’élaboration de votre modèle d’affaires. Le business model est la description générale de votre projet qui explique comment l’entreprise compte gagner de l’argent. Il est important de cartographier les éléments essentiels qui vont permettre à votre entreprise de prospérer : les clients, le produit, l’organisation (le « comment ? ») et la partie financière.

Chaque étape est importante dans la création d’une entreprise. Celle-ci va vous permettre de structurer votre projet et d’avoir la capacité de l’expliquer, de le défendre et de l’améliorer. Vous allez en avoir besoin pour faire adhérer votre entourage et vos futurs partenaires. Cela sera également un fil rouge pour toutes les étapes qui vont suivre.

Business model

L’étude de marché

Vous allez maintenant tester votre idée sur vos clients, grâce à l’étude de marché. L’étude de marché se divise en deux parties : l’étude du marché national et l’étude de votre marché (c’est-à-dire l’étude de vos clients et de vos concurrents). C’est une étape déterminante qui vous permettra de savoir si votre service est accepté par vos clients. Pour faire cette enquête, poser principalement les hypothèses que vous pouvez vérifier. Quelles sont vos cibles ? Quels sont leurs critères d’achats ? En fonction des retours, vous allez analyser vos résultats et ajuster votre business model.

Etude de marché

Je fais le point sur les aides à la création d’entreprise

Parallèlement à l’établissement du business model, il convient de se renseigner sur toutes les aides dont vous pourrez bénéficier dans le cadre de votre projet :

  • plusieurs dispositifs d’aides sont prévus pour les demandeurs d’emploi : exonération temporaire de charges sociales, maintien des allocations Pôle Emploi ou versement d’une partie du reliquat des droits pôle emploi sous forme de capital ;
  • des organismes de soutien à la création d’entreprise peuvent vous attribuer des aides : prêt à taux zéro (PTZ), accompagnement, etc. ;
  • des aides spécifiques peuvent être prévues par la région ;
  • vous pouvez également solliciter des aides en fonction de la nature de votre activité. Les projets innovants peuvent par exemple être subventionnés.

Il existe une multitude d’aides possibles dans le cadre d’un projet de création, beaucoup d’entrepreneurs passent à côté de plusieurs dispositifs.

La chambre de commerce (lien externe) ou les boutiques de gestion peuvent vous informer sur les dispositifs existants et les conditions pour en bénéficier.

aide à la création

Lieu pour exercer l’activité

Autre étape essentielle de tout projet de création d’entreprise : trouver un lieu pour exercer son activité.

Si vous créez une entreprise et décidez de travailler de chez vous ou chez vos clients directement, ce n’est pas très compliqué.


En revanche, si un local commercial est indispensable, c’est un peu plus compliqué et cela peut prendre du temps. De plus, il s’agit d’un poste de dépense important pour le prévisionnel.

Espace Entreprise

Choisir un cadre juridique et fiscal adapté : Projets de statuts

Vous allez donc déterminer la forme juridique de votre entreprise, le régime fiscal et votre statut social en tant que chef d’entreprise. Il n’y a pas de recette miracle vous devez travailler avec un conseil pour déterminer ce qui est le plus adapté à vos besoins et aux besoins de l’entreprise. Est-ce que l’entreprise aura des associés. Nécessitera-t-elle d’investisseurs. Sera-t-elle en production de biens ou en services ?

Les réponses donneront des éléments pour trouver les formes juridiques et fiscales les plus adaptées. En ce qui concerne votre propre situation de chef d’entreprise, quelle sécurisation vous souhaitez ? Aurez-vous besoin de produits de prévoyance ? Il est important de faire ce travail sérieusement car cela influera sur le fonctionnement de votre entreprise et sur votre vie personnelle.

Juridique

Le plan de financement

Grâce aux études que vous avez réalisées en amont, vous connaissez désormais vos besoins et les ressources financières que vous devez y allouer. Il existe plusieurs méthodes pour constituer votre plan de financement : les ressources personnelles, les proches, le crowdfunding, les prêts d’honneurs, les investissements en capitaux, les emprunts bancaires…

Ce qui est important c’est de savoir ce dont vous avez besoin pour votre projet par rapport à votre situation et de déterminer le plan de financement le plus adapté et efficace pour financer votre projet.

plan de financement

Le business plan

Pour présenter votre projet et trouver des partenaires, vous allez avoir besoin d’un outil. Rien de plus efficace qu’un business plan pour convaincre de devenir votre partenaire un interlocuteur qui ne vous connaît pas et qui découvrira votre projet. Rappelez-vous que les arguments qui vont influencer un banquier ne seront pas forcément ceux qui séduiront un distributeur. Votre business plan doit donc s’adapter à ses destinataires.

business plan

Les formalités

Lorsque le projet de statut est terminé et validé par tous les associés, il est temps de commencer à préparer le dossier de création d’entreprise. Lorsqu’il s’agit d’une entreprise individuelle, vous n’avez pas besoin de statuts.

Vous pouvez procéder de la manière suivante :

  • déposer, sur un compte bloqué dans une banque ou chez un notaire, des apports en numéraire à libérer dès la constitution ;
  • établissez les statuts définitifs puis faites-les signer par tous les associés et/ou actionnaires éventuels ;
  • nommez le ou les dirigeants de la société et donnez mandat à une personne pour réaliser les formalités de création de l’entreprise ;
  • -sélectionnez un journal d’annonces légales et procédez à la publication d’un avis de constitution de société ou de création d’activité (pour les entreprises individuelles) ;
  • -récupérez éventuellement un exemplaire du rapport du commissaire aux apports ;
  • si votre profession l’exige, obtenez le justificatif vous permettant d’exercer votre activité ;
  • réunissez toutes les pièces nécessaires au montage du dossier de création.

Enfin, il vous reste une dernière chose à faire pour donner vie à votre entreprise. Pour cela des démarches sont nécessaires. La formalité d’immatriculation, celle qui donnera vie juridiquement à votre entreprise se fait au CFE (Centre des formalités des entreprises).

formalités adminisatratives

En conclusion

Vous l’aurez compris, la création d’une entreprise est une succession de plusieurs étapes qui nécessitent des choix et des prises de décisions importantes.

Les dilemmes du futur chef d’entreprise sont parfois compliqués à résoudre. Il est important de s’entourer de professionnels pour obtenir un point de vue éclairant et objectif. S’entourer et s’informer avant de se lancer vous aident à créer votre société dans de bonnes conditions et, surtout, à peser les conséquences de chacune de vos décisions.

This entry was posted in afterwork entrepreneur, Business, domiciliation. Bookmark the permalink.

Comments are closed.