Des entreprises établies misent sur l’interaction pour développer la collaboration

Prenant exemple sur les start-up, certaines entreprises établies optent pour le partage de leurs espaces de travail.

Dans le centre-ville de Grand Rapid dans le Michigan, les travailleurs de 5 grand employeurs, incluant le fabricant de meubles Steelcase Inc, le fabricant de chaussures Wolverine Worldwide et le distributeur de nourriture Meijer, partagent un open space dans un bâtiment récemment développé.

Les salariés sont invités à se promener d’un étage à l’autre, se soumettre des idées les uns les autres et tester de nouveaux produits dans l’espoir que de telles interactions informelles vont aider à stimuler la collaboration, résoudre des problèmes et générer de nouvelles idées. Dans certains cas, les entreprises louent des bureaux dans des espaces de coworking, avec l’idée que des travailleurs de différentes entreprises, et avec différents ensembles de compétences, peuvent se compléter les un les autres. Certaines entreprises se tournent vers des espaces de travail partagés comme solution pour économiser sur des baux coûteux ou pour héberger des employés dans des zones où ils n’ont pas d’autres bureaux d’entreprise.

Alors que certaines entreprises disent que ces initiatives de coworking sont trop récentes pour réellement déboucher sur la création de nouveaux produits issus du mélange inter-entreprises, les dirigeants ajoutent que cette pratique peut aider à injecter un esprit start-up dans de plus vielles entreprises et attirer de nouveaux talents.

Initialement très populaire au sein des start-up et des travailleurs freelances, les espaces de travail collaboratif gagnent du terrain parmi les plus gros employeurs qui souhaitent que leur staff interagisse de manière plus accrue avec les employés d’autres firmes.

“Ce qui intéresse les grandes entreprises c’est d’être proche de là où se trouvent les start-up, ” dit Steve King, associé chez Emergent Research, structure spécialisée dans l’étude des questions liées au lieu de travail.

Quand les travailleurs sont bloqués sur un problème difficile, travailler en dehors du bureau peut aider. Parfois ce changement de paysage encourage les salariés à penser différemment et c’est ce que les entreprises recherchent.

Si vous voulez en savoir plus sur les solutions de bureau virtuel en France ou en Europe cliquez sur centre d’affaires Montpellier

Traduit de l’anglais par eEntreprise.

www.centres.pro
04.99.13.63.36

This entry was posted in CoWorking, Management, Tendances. Bookmark the permalink.

Comments are closed.