L’Imprimante 3D

L’Imprimante 3D, qu’est-ce que c’est ?

espace-entreprise_imprimante-3d-replicator

« Transformer rapidement une idée en objet réel. »

Après le cinéma 3D et la TV 3D on voit apparaître l’Imprimante 3D.
L’Imprimante 3D, créé dans les années 80, est un outil de prototypage. Elle permet de créer des objets réels de manière totalement autonome, à partir d’un fichier 3D sur un logiciel CAO (Conception Assistée par Ordinateur).

L’Imprimante 3D, réservé au départ aux laboratoires, a ensuite été utilisée par certains secteurs industriels comme l’automobile, l’aéronautique et le BTP pour la réalisation de maquettes.

Cette technologie connait alors un brusque développement ces dernières années. L’impression 3D se démocratise et est de plus en plus utilisée par les entreprises. Aujourd’hui, il est possible d’imprimer n’importe quel objet grâce à l’Imprimante 3D, que l’on trouve désormais dans le commerce. Certains parlent même d’une IIIème Révolution Industrielle.

Le fonctionnement de l’impression 3D

L’Imprimante 3D fonctionne un peu comme une imprimante 2D classique. C’est l’empilement des couches qui vont créer le volume. Les matériaux disponibles pour l’instant sont le plastique, la cire, le métal et le plâtre.

Grâce à un logiciel de CAO, l’imprimante peut reproduire un objet à partir d’un dessin en 3D réalisé sur le logiciel. La matière travaillée est fondue puis déposée par couches ou tranches successives sur le plateau de l’imprimante. Cette succession de couches 2D va ainsi former l’objet en 3 dimensions.

espace-entreprise-imprimante-3D-fonctionnement

L’intérêt pour les entreprises

De plus en plus de professionnels commencent à s’équiper de cette technologie d’impression en 3 dimensions qui leur donnent un avantage concurrentiel.

Un tel outil offre ainsi aux entreprises de nouvelles perspectives, notamment en matière d’innovation, de communication et d’opportunité. Les entreprises pourront fabriquer elles-mêmes leurs produits : composants, objets commercialisables et même personnalisés, etc..

« Un moyen de production individuel »

Certaines grandes marques, comme Timberland ou Reebok l’on déjà adoptée pour réaliser les modèles 3D de leurs nouveaux produits.
Cette technologie s’adapte à différents secteurs d’activité, comme l’architecture pour la création de maquettes, le design, le secteur médical, l’ingénierie, la restauration d’art et bien d’autres.

Les risques de l’impression en 3 dimensions

On retrouve 2 principaux risques liés à la commercialisation de cette technologie d’impression en 3 dimensions :

La sécurité : l’impression d’objet en 3D permet la création de véritables armes à feu, ce qui pose un réel problème de sécurité.La création d’armes devient accessible à n’importe qui, possédant une imprimante 3D.

La propriété intellectuelle : les droits de la propriété intellectuelle risquent d’en souffrir à cause de la possibilité de recréer des objets brevetés ou de marque en toute liberté, simplement en les scannant et en les imprimant en 3D.

L’imprimante 3D risque bien de bouleverser nos modes de production et de consommation d’ici quelques années.Il faut toutefois rester prudent face aux promesses parfois utopiques concernant cette nouvelle technologie et se tenir informer de son évolution.

L’imprimante 3D en vidéo

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur les nouvelles technologies et sur les nouveautés du monde de l’entreprise, visitez l’actualité du site du centre d’affaires de Montpellier.

www.centres.pro
04.99.13.63.36

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)
This entry was posted in Non classé and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.